Récemment annoncée, la nouvelle aide à l’embauche pour les PME permet aux entreprises de moins de 250 salariés de bénéficier d’une prime allant jusqu’à 4000€. Guide pratique des conditions d’attribution.

A qui s’adresse cette aide ?

L’aide à l’embauche PME se destine à toute PME de moins de 250 salariés quel que soit son statut (SA, associations, groupement d’employeurs…) sous condition d’embauche en 2016 d’un salarié payé jusqu’à 1,3 fois le SMIC.

Pour être éligible, l’embauche doit se faire :

  • En CDI
  • En CDD de plus de 6 mois
  • En contrat de professionnalisation d’une durée supérieure ou égale à 6 mois

Cette aide est aussi valable pour la transformation d’un CDD en CDI.

Quel est le montant de l’aide ?

Elle peut atteindre jusqu’à 4 000€ pour un contrat durant au moins 2 ans. Elle est versée trimestriellement, à échéance, à raison de 500€ par trimestre.

Je bénéficie déjà d’autres aides, est-ce cumulable ?

Si vous bénéficiez déjà d’autres aides telles que le CICE, le pacte de responsabilité et de solidarité ou encore la réduction générale bas salaires, pas d’inquiétudes. La prime à l’embauche est cumulable avec les dispositifs déjà existants.

En revanche s’il s’agit d’une embauche en contrat aidé (contrat d’avenir, contrat CUI-CAE…) ou que vous bénéficiez déjà d’une aide pour l’embauche d’un premier salarié, la prime n’est pas cumulable.

Comment faire la demande ?

La demande de prime à l’embauche se fait via un formulaire de demande d’aides. Une fois rempli celui-ci doit être envoyé à l’Agence des services et de paiement dont vous dépendez.

Vous devrez ensuite transmettre dans les trois mois suivant l’échéance de chaque trimestre les documents justificatifs (bulletin de salaires, contrat de travail, RIB…)

L’avis de l’expert

Si vous envisagez d’embaucher un salarié, rapprochez-vous de votre expert-comptable et d’un expert social. Ils pourront vous conseiller sur l’opportunité de bénéficier des différentes aides et calculer avec vous l’impact sur votre activité. Ils pourront ensuite vous accompagner dans les démarches pour profiter de ces dispositifs d’aide à l’embauche.